Publié le 21 novembre 2022
Recipe de Coline Ballet-Baz (pt.1)

Recipe de Coline Ballet-Baz (pt.1)

Un film de ski, et de filles
SPORTS D'HIVER
|
Cinéma, Ski

Ancienne skieuse du circuit de coupes du monde de freestyle, en 2019, Coline Ballet-Baz a décidé de prendre sa retraite des compétitions pour se dédier à des projets vidéo. Coline Ballet-Baz est une fille, c’est un fait, le casting de son dernier film est aussi 100% féminin, il est vrai, mais Recipe est avant tout un film de ski !

Un film autour d’une passion, d’un mode de vie et de valeurs, au-delà des genres et des clivages. Les femmes ne doivent pas être des exceptions dans le paysage montagnard. Leurs aspirations et motivations ne doivent pas se cantonner à trouver une place sur les sommets, non, elles ont tout l’espace, elles font partie du panorama !

À travers son parcours et celui de ses amies, dans Recipe, Coline Ballet-Baz nous embarque sur les skis et expose les mille et une sensations que lui procure la pratique : ses joies, son désir, son bonheur, ses doutes et ses peurs parfois. Des émotions, ni masculines, ni féminines, des émotions humaines…

Elle nous livre sa recette du bonheur en montagne !

De la bonne neige, du beau temps et surtout des belles personnes réunies dans ce décor somptueux.

Pourquoi ce titre pour ton film de ski Recipe ?
Ce titre est arrivé un peu sur le tard. L’idée était de résumer ce qui fait la recette d’un film réussi, ou tout simplement d’un trip de ski réussi. Il y a bien sûr les aspects logistiques et la météo, mais pour moi, c’est avant tout les ingrédients humains. L’esprit de collectif, la bonne entente, la solidarité ; toutes les saveurs qui font la force d’une équipe. Donc « Recipe », c’est cette petite recette du bonheur en montagne. De la bonne neige, du beau temps et surtout des belles personnes réunies dans ce décor somptueux.

 

Ton premier film, Skivas et maintenant Recipe présentent un casting 100% féminin sans pour autant en faire un sujet en soi, quel discours tu as envie de porter pour mettre ces skieuses en lumière ?
Le côté féministe du projet est dans le fait que c’est un film de skieuses et un film de femmes, mais au-delà de ça, quand on est en montagne, que l’on soit une fille ou un garçon, on est dans le même environnement, face aux mêmes éléments. On gère les conditions météo et la sécurité de la même manière, on gère notre ski de la même manière, c’est plus cela que j’ai envie de mettre en avant.  Aller chercher des histoires, des personnalités et un style de ski et non forcément insister sur le côté féminin, qui est là dans tous les cas et qui parle de lui-même, j’espère.  

Il n’y a donc pas selon toi une « approche féminine » de la montagne ?
Ça dépend de ce que l’on entend par une approche féminine. Il y a tellement de profils différents et autant d’approches différentes. Il y a des approches plus engagées, il y a des approches plus prudentes, des approches plus dans la performance, chez les skieurs comme chez les skieuses. C’est donc, je pense, plus une question d’individualité et de personnalité et aussi de moment… J’ai eu dans ma carrière, en fonction des saisons, des approches différentes selon ma forme physique, mon rythme, mes objectifs ou mon environnement. C’est vraiment une question de personnalité à un moment donné.

Quelle image de la montagne et du ski as-tu envie de montrer dans tes films ?
J’ai envie de montrer du ski en harmonie avec la nature et de montrer une pratique respectueuse de l’environnement. Il y a toujours un volet performance, mais j’ai de plus en plus envie de raconter des histoires, de montrer le côté humain derrière la prouesse. Faire des portraits de skieurs et de skieuses au-delà de la technique.  Il y a aussi et de plus en plus l’envie de relier le ski et la montagne aux préoccupations d’aujourd’hui, aux questions environnementales ou sociales et aux enjeux pour un développement durable. Il ne faut pas isoler le ski dans un paradis blanc coupé des réalités…

 

Il ne faut pas isoler le ski dans un paradis blanc coupé des réalités…

On t’a découvert sur le circuit de coupes du monde de freestyle, aujourd’hui tu te consacres entièrement à la réalisation, est-ce que ça a changé ta vision du ski ?
Ça a complètement ouvert ma vision du ski ! Avec la compétition, j’étais concentrée sur l’entraînement et je n’avais souvent pas le temps de voir ce qu’il se passait au-delà des snowparks !  Avec le freeride et le backcountry, j’ai découvert la montagne dans toutes ses facettes. Tout prend tout à coup plus d’ampleur, on redécouvre le ski sous un nouvel angle et on se redécouvre en tant que skieur.

Est-ce que tes partenaires t’ont tout de suite suivie dans cette nouvelle aventure ?

J’ai eu un peu peur en arrêtant la compétition de perdre quelques sponsors, mais au contraire, ils m’ont suivie les yeux fermés sur cette nouvelle voie. On a la chance d’évoluer dans un sport où le côté vidéo est très important. On peut vivre de la vidéo, ce qui n’est pas le cas dans toutes les disciplines sportives. Cela permet aussi de s’exprimer différemment et de partager d’autres valeurs du sport. J’ai même l’impression que ce choix m’a encore une fois ouvert de nouvelles portes. Maintenant, j’ai du temps pour développer des projets avec mes sponsors et imaginer d’autres histoires, ce qui n’était pas le cas quand j’étais sur le circuit de compétitions.

 

Les articles associés

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.