Publié le 29 décembre 2021
Le Ski "Pure"
Crédit photo : ©Fabian Bodet

Le Ski "Pure"

Un ski conçu par et pour un freerider exceptionnel.
SPORTS D'HIVER, LABO
|
Ski, Produit, Savoir-faire

Texte Baptiste Chassagne

Il y a la liste de Jérémie Heitz. Et il y a celle des autres. Celle des skieurs qui aspirent à faire parler la poudre. Leur point commun ? La dynamite qu’ils ont sous les pieds. Développée pour accompagner le suisse virtuose dans son chef d’œuvre intitulé La Liste 2, la nouvelle version de l’iconique Pure est le ski qui doit apparaître dans la liste de vœux de tous les freeriders n’aimant rien d’autre que la peuf, la vitesse et l’adrénaline.

UN SKI À L’IMAGE DE SON PRO-RIDER

Crédit photo : ©Fabian_Bodet

Le Pure, c’est un ski conçu par et pour un freerider exceptionnel. En partant de ce postulat, il est évident que la glisse et la philosophie de Jérémie Heitz s’expriment à chaque virage. Avant de nous évoquer le produit en lui-même, Franz Marsan, chef de produit chez Scott, commence spontanément par nous décrire le rider, et l’homme qui se cache derrière la veste technique et le pantalon évasé : « Jérémie m’impressionne par son ultra-professionnalisme. C’est un athlète de haut-niveau qui ne laisse rien au hasard. Il est très posé. À la fois très serein, très sérieux, mais capable d’exprimer sa créativité et son petit grain de folie au moment opportun. »

Et au niveau de la démarche ? « De mon point de vue, il est animé d’une quête presque philosophique. Une philosophie jusqu’au-boutiste. Il veut questionner les limites puis les repousser. » Le titre de son double projet, La Liste, dont le deuxième opus est sorti cet hiver après que le premier ait marqué le grand monde de l’Outdoor en 2016, en semble la parfaite illustration. Comme son nom l’indique, Jérémie part à l’assaut d’une liste de sommets à cocher, de faces à parapher. Sans autre alternative que réussir. Ainsi pense le bonhomme : soit vous allez au bout de votre entreprise, soit vous rentrez bredouille, sans que rien ne puisse témoigner du temps passé loin de la maison et des risques pris une fois là-bas. Sans demi-mesure. Presque radical. À l’image du ski qui a été conçu pour l’accompagner dans ses périples.

UN SKI SIGNATURE POUR PARAPHER DES FACES UNIQUES. ET LAISSER UNE EMPREINTE.

FREERIDE ET/OU PENTE RAIDE

Crédit photo : ©Fabian_Bodet

S’il se démarque par la démarche et l’état d’esprit, Jérémie Heitz se distingue également par son style. Unique. Pour Franz Marsan, c’est une évidence : « Jérémy, c’est le pionnier du ski freeride en pente raide. C’est le rider qui skie le plus vite dans les faces les plus raides. Les faces qu’il choisit sont tellement grandes que tout le monde les voit, mais personne n’imagine les descendre en 5 virages. » Le Pure se destine ainsi à cette pratique : c’est un ski sauvage, engagé, sans compromis. Un ski qui avance sur une frontière ténue, effilée comme une ligne de crête, entre le freeride et la pente raide. Le chef produit originaire de Méribel apporte néanmoins une nuance : « On est conscient que tout le monde ne skie pas comme Jérémie. Ou plutôt, que personne ne skie comme Jérémie. Notre but n’est pas de concevoir une barre à mine que seul Jérémie peut dompter. Non ! On tire juste le meilleur de son pro model pour ensuite le décliner sur différentes tailles, en conservant son exigence mais en garantissant son accessibilité. »

UNE VISION ‘PERFORMANCE’ DU SKI FREERIDE

Crédit photo : ©Fabian_Bodet

Il nous replonge alors dans le développement du Pure version 2022, une masterisation contemporaine d’un ski historique, au passé plus que glorieux et à l’avenir plus que radieux :
« La première édition du Pure date de la création du Freeride World Tour. Il a écrit ses lettres de noblesse grâce à Seb Michaud, une icône du ski freeride, qui calait des back flips légendaires dans le Bec des Rosses. » Cette édition du Pure puise donc dans les racines de ses aïeuls : elle aussi, elle est associée à un athlète appelé à marquer son temps ; elle aussi, elle s’inscrit dans une vision « performance » du ski freeride. Car peu importe l’époque, la réside l’ADN immuable de la marque : « Chez Scott, nous revendiquons une vision ‘performance’ du ski freeride. Nous suivons la dynamique de très haut-niveau imposée par nos athlètes. D’une certaine manière, on s’inspire également de la mentalité suisse : insister sur la qualité et la performance, sans jamais transiger, sans aucun compromis. » Le Pure colle donc aux aspirations de cette nouvelle génération de freeriders qui veut aller plus vite, et plus loin : des skis stables pour rayer puissamment des faces techniques.

 

Ce qui rend le Pure absolument novateur sur le marché, c’est son niveau de performance rapporté à son poids

LE PLUS HAUT-NIVEAU SOUS LES 2 KILOS

Crédit photo : ©Fabian_Bodet

Alors comment, très concrètement, atteindre cette promesse ? Franz Marsan nous propose une immersion dans les coulisses : « Le Pure qui arrive cet hiver est le fruit d’un travail entamé il y a plus de 2 ans. Nous sommes partis d’une feuille totalement blanche. Jérémie utilisait une version renforcée de notre SCRAPPER 115. Ça lui allait plutôt bien, mais ce n’était pas optimal pour son projet ‘La Liste everything or nothing’, avec ces ascensions à plus de 6000 m. Il lui fallait quelque chose de plus léger, mais tout aussi performant. Il a alors rédigé son brief : du shape au décor en passant par les rockers et la largeur au patin… ».
Et alors cela donne quoi ? « Un ski avec un noyau hybride, mixant du bois paulownia léger à des lames de hêtres qui vont ramener un peu plus de rigidité dans le flex et une résistante plus forte en torsion. Les fibres carbone et l’insert Titanal en 3 parties plutôt qu’une seule plaque vont également dans ce sens-là. Le choix de 109 mm sous le patin lui assure un usage polyvalent, fluide et agile en backcountry. Enfin le rocker progressif à l’avant et très léger au talon permettent de gagner du pivot sans compromettre la stabilité. » En guise de point final, on s’interroge sur l’avantage concurrentiel du Pure, son argument différenciant, à l’heure où toutes les marques rivalisent de prouesses marketing pour attester de la singularité de leur nouveau ski : « Ce qui rend le Pure absolument novateur sur le marché, c’est son niveau de performance rapporté à son poids !

LA PURE FRISE CHRONOLOGIQUE
Le Pure est un ski iconique, qui a permis à Scott de prouver tout son savoir-faire dans l’univers du ski freeride. Voici ses versions les plus célèbres…

LA LISTE everything or nothing

En 2016, Jérémie Heitz a choqué le monde du ski avec la puissance et la profondeur de son film La Liste. Il s’y proposait de cocher toutes les faces d’une liste de descentes emblématiques dans les Alpes, en les ridant plus vite que tout le monde. La Liste 2 donne encore plus de hauteur à ce projet : ce que Jérémie a fait chez lui, à 4000 m, il va désormais essayer de le réaliser dans le reste du monde, de la Cordillères des Andes au Karakoram, à plus de 6000 m, avec son ami Sam Anthamatten.

PURE
Découvrez les différents ski de la gamme Pure:
www.scott-sports.com

Vous voulez des cookies ?

Ce site utilise des cookies pour garantir la meilleure expérience de navigation.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales

Paramétrage de mes cookies

Au-delà des cookies de fonctionnement qui permettent de garantir les fonctionnalités importantes du site, vous pouvez activer ou désactiver la catégorie de cookies suivante. Ces réglages ne seront valables que sur le navigateur que vous utilisez actuellement.
1. Statistiques
Ces cookies permettent d'établir des statistiques de fréquentation de notre site. Les désactiver nous empêche de suivre et d'améliorer la qualité de nos services.
2. Personnalisation
Ces cookies permettent d'analyser votre navigation sur le site pour personnaliser nos offres et services sur notre site ou via des messages que nous vous envoyons.